Le Syndicat des Trufficulteurs de l’Isère.

Siège social : Maison Familiale et Rurale – 50, avenue de Rivalta – 38450 Vif

1. Zone d’activité

La zone d’influence du S.T.I. s’étend sur tous les secteurs potentiellement trufficoles de l’Isère (nature de la roche) : Trièves-Matheysine, Vercors, Bas Grésivaudan, Chambaran- Terres froides, Vallée du Rhône, Nord-Isère, Piémonts de Chartreuse et Nord Grésivaudan.

2. Activités du syndicat

Formation des adhérents à la technique et la pratique de la trufficulture, exercices pratiques dans notre laboratoire (analyse du ph, reconnaissance des mycorhizes, des spores de truffes etc.), création du magazine « truffa » à destination de nos adhérents, commandes groupées de plants truffiers mycorhizés et certifiés par l’I.N.R.A ou le C.T.I.F.L pour tout le département, montage de dossiers de subvention pour l’aide à la plantation allouée par le conseil général de l’Isère.
Information du grand public sous forme d’exposition en collaboration avec des associations mycologiques ou des structures scientifiques tel le Muséum d’histoire naturelle de Grenoble.
Visite de truffières, de pépinières et marchés aux truffes.
Approche culinaire et gastronomique de la truffe avec des chefs cuisiniers Isérois, partenariat avec le Parc Naturel Régional de Chartreuse et repas annuel du syndicat entièrement truffé…
Sensibilisation des Conseils Général et Régional au développement agricole et touristique autour de la truffe.

3. Perspectives et projets

Le syndicat poursuivra son rôle d’information, d’accompagnement et d’animation autour de la truffe.
Suite à la loi d’orientation forestière de 2001, et à l’élaboration de la Charte Forestière de Territoire (Charte « Mère ») sur l’Isère, le STI continuera à animer et décliner les Chartes « Filles », sur le Trièves, la Chartreuse, les Chambaran, le Vercors etc…
Les échanges ainsi réalisés avec le territoire Chartreuse, ont d’ores et déjà conduit à la mise en place d’un travail d’inventaire (recherche et valorisation du territoire) avec le PNR de Chartreuse, le C.R.P.F, l’ONF, à l’élaboration de la charte du Parc avec l’aide d’un ingénieur forestier en stage au S.T.I et ont ouvert de véritables perspectives qui seront développées dans les années à venir. La dynamique de valorisation autour de la gastronomie sera prolongée.
Enfin, le syndicat entend promouvoir et commercialiser les différentes espèces de truffes et produits liés à la truffe.