• Signature de la charte pour le développement de la trufficulture en Isère

    Un évènement est loin de passer inaperçu lors de la 800ème foire de Beaucroissant. Il s’agit de la signature de la charte départementale pour le développement de la truffe en Isère.

    Charte signée sur l’espace du conseil départemental de l’Isère en présence de Jean Pierre Barbier Président du département accompagné de Fabien Mulyk vice président en charge de la forêt, de Niels Bercin Président du syndicat des trufficulteurs de l’Isère, de Serge Varambon président de l’association de la truffe de l’Isle Crémieu, association adhérente au STI et de Roland Grimaud président de la Catananche cartusienne.

    Rassembler les acteurs de la filière trufficole de l’Isère autour d’objectifs concertés et partagés, telle est l’ambition de cette charte pour les années à venir.

    il faut rappeler qu’historiquement le département de l’Isère est un département trufficole. Peu à peu la production de truffes à diminué alors que des études démontrent le potentiel productif d’une grande partie du territoire isérois..

    Grâce  en particulier au syndicat des trufficulteurs de l’Isère la surface plantée en arbres fruitiers augmente sur les territoires favorables. La catananche cartusienne en faisant de même sur le territoire de chartreuse.

    C’est dans ce contexte que le département de l’Isère souhaite poursuivre le développement de la trufficulture en lien étroit avec ses deux associations.

    Les 5 objectifs de la Charte :

    • Valorisation d’un produit local et de qualité, alimentant le secteur de la gastronomie (particuliers et restaurateurs),
    • Diversification agricole, via le développement de la production de truffes iséroises,
    • Développement d’une activité nouvelle, générant des revenus complémentaires pour les agriculteurs et propriétaires de parcelles engagés dans la démarche,
    • Aménagement du territoire, grâce à l’entretien et la revalorisation des parcelles à l’abandon, avec une aménité en matière de lutte contre les incendies,
    • Développement durable, avec un mode de production extensif et respectueux des sols et des écosystèmes.
    • Les 4 axes de travail de la Charte :
    • Conseil technique aux candidats à la plantation et à la production,
    • Commercialisation des truffes,
    • Promotion de la filière trufficole,
    • Amélioration des pratiques et mise en réseau
    • Aide du département à la plantation d arbres truffiers
    • Parallèlement à l charte le département a activé en 2019 un diqpositif actualisé d’aide financière à la plantation d arbres truffiers à destination des agriculteurs. Dans le cadre de la charte les deux structures partenaires accompagneront ces futurs maîtres d’ouvrage ( conseil + aides pour leur dossier de subvention).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *